L’enquête de l’OVE valide la démarche des étudiants coopérateurs

L’enquête de l’OVE valide la démarche des étudiants coopérateurs

L’enquête de l’OVE fait une nouvelle fois le constat d’une situation sociale des étudiants qui se dégrade. Elle confirme l’urgence sociale des étudiants qui, en réponse, s’organisent depuis quelques années sur les campus pour développer des services répondant à leurs besoins.

La dernière enquête de l’OVE confirme ce que les étudiants ressentent depuis longtemps. Près de 60% des étudiants déclarent ainsi ne pas avoir assez d’argent pour couvrir leurs besoins mensuels, ce qui amène 46% des étudiants à se salarier durant leurs études, souvent au détriment de la réussite universitaire.

Partageant ce constat, des étudiants ont créé la première coopérative étudiante à l’échelle nationale : Solidarité étudiante. Ce modèle, qui a notamment rencontré un écho médiatique important lors de la discussion sur le projet de loi Economie Sociale et Solidaire, permet aux étudiants de s’organiser sur les campus afin de créer et développer des services répondant à leurs besoins. Il se matérialise par des espaces de vie sous forme de cafétéria ou des épiceries gérées par et pour les étudiants. La mutualisation permise par la structuration nationale de la coopérative ainsi que le principe de lucrativité limitée inhérente aux organisations de l’Economie Sociale et Solidaire permettent un accès à bas coût à des produits de consommation courante. Tout ceci s’appuyant sur des  valeurs fortes :

-          Démocratie, les usagers sont partie intégrante de la structure et donc participent aux décisions, comme la définition des tarifs ou des horaires.

-          Proximité, au cœur des sites universitaires, les établissements sont facilement accessibles. Ils possèdent des horaires adaptés aux rythmes étudiants.

-          Accessibilité enfin, les établissements sont accessibles à tous, universellement, sans condition ni de ressources, ni de  limitation de durée.

Ce modèle, qui bénéficie d’un soutien fort des acteurs institutionnels, avec trois prix gagnés au cours du mois dernier, a démontré sa pertinence économique par son succès auprès des étudiants. Ainsi trois nouveaux établissements ont ouvert à la rentrée dernière et près de 10 000 repas ont été servis au cours des 6 derniers mois.

L’enquête de l’OVE met en avant un mal-être étudiant important. 53% des étudiants se disent stressés et 26% disent souffrir de la solitude. Pour autant seuls 12% des étudiants disent fréquenter les équipements ou activités culturelles proposées par l’Université. Partageant ce constat, les étudiants ont fait des établissements des espaces de vie proposant des animations régulières, en lien avec les associations des différents campus.

La coopérative participe ainsi non seulement à l’amélioration des conditions matérielles des étudiants, mais aussi à la construction de leur citoyenneté et à leur émancipation.

 

Contact Presse :

Sylvain Lehmann

Tel : 06 38 50 90 30

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pièce(s) jointe(s):
Télécharger ce fichier (CP ove v2.pdf)CP ove v2.pdf[ ]105 Ko

Partager cet article

FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousStumbleuponGoogle BookmarksRedditNewsvineTechnoratiLinkedinMixxPinterest

S'inscrire à la newsletter


Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi