Journée internationale de la jeunesse, "Migrations des jeunes" : donner à la jeunesse les moyens de décider de son avenir par l'outil du coopératisme

La Journée internationale de la jeunesse 2013 s'inscrit dans un contexte morose pour la jeunesse française, confrontée à des taux de chômages records, à une incertitude croissante quand à son avenir et à un manque de considération de la part de la société.
Le développement de la première coopérative étudiante, Solidarité étudiante, démontre la volonté des jeunes de modeler un monde en phase avec leurs aspirations, organisé sur les valeurs de justice et de solidarité, par l'économie sociale et solidaire.

Parce que Solidarité étudiante est gérée par les étudiants, son action se situe au plus proche des besoins de la jeunesse. Consciente des difficultés spécifiques rencontrées par certaines populations, elle a fait le choix de permettre en priorité aux publics les plus confrontés à l'échec universitaire et à la précarité de s'organiser pour répondre à leurs besoins, notamment les étudiants étrangers.
A son échelle, le coopératisme étudiant s'inscrit ainsi dans une démarche internationaliste en phase avec les questions de la Migration des jeunes, thème de la Journée internationale de la jeunesse 2013 par les Nations Unies.

Partager cet article

FacebookMySpaceTwitterDiggDeliciousStumbleuponGoogle BookmarksRedditNewsvineTechnoratiLinkedinMixxPinterest

S'inscrire à la newsletter


Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi